Mon Blog

Anicet Georges DOLOGUELE au Km5 pour renconter les centrafricains qui s’y trouvent, le candidat de l’URCA à Boy-rabé pour une discussion avec les jeunes, une équipe des renovateurs sillonnant le pays en profondeur…
L’une des qualités que les Centrafricains recherchent en celui qui va conduire les destinées de la Centrafrique est celui qui doit faire l’unité, celui qui est au dessus de tous les clivages.
A tous les niveaux, les centrafricains sont atteints du fameux syndrome de la « fatigue démocratique ». L’érosion de ce fossé entre les politiques et le peuple s’est accrue avec  la recente  crise qu’a connu le pays.
Le Président Anicet Georges DOLOGUELE avant sa courte escapade marocaine, avait rencontré le 28 mars à Paris, les présidents des sous fédérations de l’URCA, le parti dont il est le fondateur et le président, histoire de mobiliser les troupes de la diaspora pour les futures batailles électorales:
Les responsables des groupements politiques en République centrafricaine (RCA) ont signé vendredi à Rome en Italie un accord les engageant à organiser cette année des « élections libres et transparentes » en RCA.
Le président de l’URCA Anicet Georges DOLOGUELE a également profité de son séjour parisien pour se rendre au Salon International du Livre de Paris qui s’est déroulé du 20 au 23 mars dernier. Amoureux du livre et de la littérature et conscient de l’importance du rôle de la culture, celui qui a...