5. FOURNIR A CHAQUE CENTRAFRICAIN L’EDUCATION, LA FORMATION PROFESSIONNELLE, L’ACCES A LA SANTE ET A L’HABITAT

La stabilité, la croissance et le progrès d’une nation dépendent positivement de la qualité du capital humain, et donc de l’éducation des populations. Le niveau de développement des secteurs de l’Education, de la Santé et de l’Emploi déterminera la capacité des Centrafricains à se prendre en charge et à sortir de la précarité et de l’extrême pauvreté.

Eduquer, c’est apprendre à faire, apprendre à vivre ensemble et apprendre à être. Dans notre vision, les travailleurs qualifiés représenteront l’épine dorsale de notre économie.

Nous procéderons à une restructuration en profondeur de notre système éducatif, depuis l’enseignement pre scolaire jusqu’à l’enseignement supérieur. Nous inculquerons à nos enfants les valeurs du civisme, du travail, de la compétition, et de la responsabilité. Nous rendrons obligatoire et gratuit l’enseignement fondamental. Nous vulgariserons l’utilisation de l’internet dans le système éducatif. Nous privilégierons la formation technique et professionnelle des jeunes. Nous encouragerons et favoriserons la pratique du sport de haut niveau et des métiers des arts et de la culture. Nous améliorerons la formation et les conditions de vie des enseignants.

Nous offrirons à l’enseignement supérieur de notre pays les équipements et les compétences nécessaires pour lui permettre de former les cadres de demain. Nous mettrons un accent particulier sur la recherche scientifique et technologique, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et des mines.

Le rôle d’un Etat est de veiller sur la santé des populations. Nous concevrons et mettrons en oeuvre un meilleur système de santé publique pour favoriser l’accès des soins à tous. Cela passera par une meilleure formation du personnel soignant, la réhabilitation des hôpitaux et des centres de santé, une réponse appropriée aux fléaux que représentent le paludisme et le SIDA et une sensibilisation à grande échelle sur les règles d’hygiène et de propreté.

S’agissant de l’habitat, nous mettrons en oeuvre, à travers tout le pays, un vaste programme de construction de logements à coût très réduit baptisé: « Sewa oko oko na da ti lo » (Une famille, un toit).

En définitive, nous ferons une distribution plus équitable des fruits de la croissance, pour toucher les populations plus démunis et lutter contre l’injustice sociale.

NOS OBJECTIFS 

EDUCATION

SANTE

LOGEMENT

  • Le système éducatif est complètement restructuré ;
  • Les jeunes centrafricains ont un comportement plus civique et responsable ;
  • Notre pays dispose d’une main d’oeuvre mieux formée, particulièrement dans les domaines techniques ;
  • L’utilisation d’Internet est vulgarisée ;
  • L’enseignement supérieur est de qualité ;
  • La promotion du sport et de la culture esteffective ;
  • La recherche scientifique est dynamique.
  • Les hôpitaux et centres de santé sont réhabilités ;
  • La population a eu meilleur accès aux soins de santé ;
  • La lutte contre le paludisme et le HIV est mieux maîtrisée.
  • Le programme « Sewa oko na da ti lo » est effectif et chaque famille possède une maison.