1. Reconquerir la confiance en nous-mêmes et en notre avenir et batir ensemble une nouvelle Centrafrique

Depuis plus de deux ans, la République Centrafricaine vit les pires moments de sa jeune existence. L’unité et la cohésion nationales sont mises à mal et, de par notre faute, nous avons perdu notre identité, nos valeurs et notre souveraineté. Notre présent et notre avenir se jouent sans nous, car nous n’avons plus de prise sur la maîtrise de notre destin. Nous avons perdu confiance en nous et en nos capacités.

Aujourd’hui, près de 70% de nos concitoyens vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les inégalités sociales sont devenues insupportables et certains de nos compatriotes se sentent marginalisés. Notre jeunesse est désoeuvrée et sans perspective. Elle est en désarroi et est devenue une proie facile pour les bandes armées en quête de chair à canons. Nos mères, nos épouses et nos filles sont les premières victimes de nos luttes inutiles. Aucune chance ne leur a été offerte pour mettre à contribution leur formidable énergie dans le développement du pays. Les pratiques politiciennes ont dévalorisé le travail et instauré au fil du temps la culture de la facilité. Le cadeau est promu et préféré au résultat de l’effort.

 

Aujourd’hui, nous sommes plus que jamais confrontés à un choix déterminant et historique: soit nous décidons de nous unir et de nous mettre au travail pour réconcilier le peuple, sauver, stabiliser et reconstruire la République Centrafricaine ; soit nous persistons dans notre logique de division et condamnons inéluctablement notre beau pays à poursuivre sa descente aux enfers.

Face à cette situation, l’Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA) s’inscrit dans une dynamique d’action, basée sur la capitalisation des talents de chaque centrafricaine et de chaque centrafricain. La vision politique de l’URCA pour la reconstruction de la République Centrafricaine est résumée dans sa devise : Rassemblement, Paix, Développement
L’Union pour le Renouveau Centrafricain propose un programme politique pour la reconstruction des fondamentaux de notre société et de notre pays. A partir d’un état des lieux, les objectifs sont fixés et une stratégie est proposée pour les atteindre, soustendue par des actions concrètes, à la fois ambitieuses et réalistes.

NOTRE VISION

Notre Constat  

La République Centrafricaine figure parmi les pays les plus pauvres de la planète, alors même qu’elle est l’un des mieux dotés du continent en ressources naturelles. Les jeunes, qui représentent près de 70% de la population, n’ont aucune perspective d’avenir. L’Etat n’a pas les moyens de sa politique. L’administration est à l’arrêt. Les investisseurs ne sont pas attitrés par ce pays qui n’offre aucune garantie de sécurité pour leurs investissements. La cohésion sociale a été brisée et le pays est dans l’impasse. 

Notre Objectif  

Pour sortir de ce cercle vicieux, nous nous fixons comme objectif principal la création des richesses, pour amorcer le développement de notre économie. La réalisation de cet objectif permettra à l’Etat de disposer des revenus indispensables à son action, tout en donnant à chaque citoyen l’opportunité d’avoir une activité génératrice de revenus et de prendre son
destin en mains.

Notre Stratégie 

Pour créer de la richesse, notre stratégie reposera essentiellement sur le développement du secteur privé et donc sur la mise en place des conditions pour faire de la RCA une destination des affaires. 

Nos Actions

La mise en oeuvre de cette stratégie nécessite des actions concrètes. Dans ce sens, nous restaurerons et maintiendrons la paix et la sécurité dans le pays ; nous garantirons la sécurité juridique et judiciaire aux investisseurs ; nous réorganiserons et moderniserons l’administration ; nous augmenterons l’offre en énergie électrique et développerons les nouvelles technologies de la communication ; nous réaliserons les investissements socioéconomiques indispensables; nous réorienterons l’éducation des jeunes vers l’enseignement technique et la formation professionnelle ; nous ferons une meilleure exploitation de nos ressources naturelles (agriculture, élevage, forêt, mines et tourisme); nous lutterons contre la pauvreté.

 

Vous pouvez aussi lire la suite de la vision:

" 2. RECONCILIER NOTRE PEUPLE, GARANTIR LA SECURITE ET ETABLIR UN ETAT DE DROIT "