Redressement historique de la BDEAC

On citera entre autres le redressement de la Banque de Développement des États de l'Afrique Centrale qui reste un exemple africain de réussite reconnu encore à l’international.

Il convient de rappeler qu'à l'occasion de la nomination de Anicet Georges DOLOGUELE à la tête de la BDEAC, les Chefs d'Etats s'étaient d'abord réunis pour fermer l'établissement qui était en faillite et ne faisait plus de crédit. Anicet Georges DOLOGUELE a non seulement réussi à redresser la banque mais il en a fait un joyau, objet de convoitise des Etats pour prendre la direction. Les textes régissant la banque seront mis à un niveau comparable à ceux des meilleures institutions de développement. L'histoire retiendra que c'est Monsieur DOLOGUELE qui a présidé la réunion Afrique Caraïbe Pacifique - Union Européenne (ACP – UE) à Cotonou, Bénin qui a enfanté les "Accords de Cotonou" qui régissent leur rapport à ce jour. Il lui colle à la peau une réputation de réformateur.