Affaire ZONGO OIL

On notera aussi que Anicet Georges DOLOGUELE marquera aussi ses concitoyens d'avoir été le Premier Ministre qui a affronté deux  motions de censure sans hésitation, fait exceptionnel depuis les indépendances. Cela lui a permis de faire la lumière sur des grands dossiers comme l'affaire de Zongo Oil qui allait coûter 8 milliards à l'Etat aujourd'hui étouffé. 

En effet, Anicet Georges DOLOGUELE a assis son action sur la promotion de la transparence dans la gestion de leurs relations des affaires publiques et la lutte contre l’impunité. Cette lutte acharnée a forcément heurté des intérêts divers, ce qui lui a valu une motion de censure, qu’il a repoussée. Il reste jusqu’aujourd’hui l’unique chef de gouvernement à avoir accepté et repoussé une motion de censure en Republique Centrafricaine.